Archives par mot-clé : tamo

Le Tamo: l’épuisette du Tenkara

Bien que vous puissiez vous saisir à la main du poisson que vous venez de pêcher avant de le relâcher, il est préférable, surtout si vous leurrez un poisson de belle taille, d’utiliser une épuisette pour écourter le combat.

En effet, plus la lutte est courte et plus les chances de survie du poisson sont importantes: un poisson fabrique dans ses chairs de l’acide lactique durant son combat avec le pêcheur.

Cet acide peut mettre du temps à se dissiper dans les tissus de notre partenaire et causer, à haute dose, une mort lente par intoxication (ce qui serait totalement contraire au principe recherché via le “cash and release” déjà expliqué https://tenkaraworld.com/?p=51).

Je vous conseille donc vivement d’utiliser un “Tamo” qui est l’épuisette traditionnelle japonaise.

En effet, sa forme et sa légèreté vous permettront de gagner un temps précieux et de préserver la survie d’un maximum de poissons sans vous gêner durant votre action de pêche.

Eric Le Rest

Cet article peut également vous intéresser : https://tenkaraworld.com/hamecons/

Découvrez le Tenkara

   

Une alliance subtile entre tradition et modernité:

Le Tenkara est une technique ancestrale de pêche à la mouche originaire du Japon.

Au pays du soleil levant, le nom Tenkara veut dire, au sens littéral, “Tombé du ciel” (très certainement en liaison avec les nuages d’éphémères liés à des éclosions massives qui entraînent des périodes de folies collectives chez les truites venant en surface se gaver de nourriture à bon compte).

Les origines de cette technique de pêche remontent au VIIIème siècle: elle a été inventée et perfectionnée par les habitants des montagnes nipponnes. Ils pêchaient dans les torrents bouillonnants qui descendent des sommets pour se nourrir et assurer la subsistance de leur famille.

Pour autant, ne nous y trompons pas: au delà de sa vocation d’assouvir des besoins vitaux, le Tenkara est considéré comme un véritable art au Japon.

A ses débuts, cette pêche était pratiquée uniquement avec une longue canne en bambou, un fil et des imitations d’éphémères permettant de leurrer un maximum de poissons. Il s’agit d’une technique simple (mais nullement simpliste) et efficacement redoutable: elle permet de prendre rapidement du poisson et du plaisir. Cette pratique fait figure d’ancêtre de la pêche à la mouche “moderne”.

Ainsi, au fil des décennies, les Japonais ont amélioré les différents matériaux: d’abord le bambou, puis la fibre de verre et enfin le carbone.

Nous assistons, depuis une dizaine d’années, à un véritable renouveau de la technique du Tenkara qui se diffuse sur toute la planète – surtout aux Etats Unis où elle n’arrête pas de gagner du terrain – et qui devient progressivement une véritable philosophie de pêche à la mouche, une ode à la fluidité et à la finesse.

Eric Le Rest.

Tenkaraworld.com :

Vous allez penser, vivre & rêver pêche à la mouche !

     

Cet article peut également vous intéresser : cliquez ici