Livres / Classic Fly Fishing

La littérature consacrée à la pêche à la mouche “classique” (par opposition à la technique du Tenkara) apparait excessivement fournie.

En effet, il existe, sur le sujet, des milliers de livres plus ou moins intéressants ou qui font plus ou moins référence.

Je vous soumets donc, ci-dessous, une sélection toute personnelle qui, bien entendu, ne souhaite pas être exhaustive:

– “La pêche à la mouche” par Philip White chez Flamarion (192 pages au total):

En premier lieu, il s’agit vraiment d’un très bel ouvrage présenté en deux parties liées entre elles par un ruban. Le packaging frappe par son côté très soigné, sous la forme d’un coffret luxueux. Les photographies sont très belles.

Le premier livre aborde les généralités sur la pêche à la mouche, le deuxième rentre dans le détail des mouches les plus connues et les conseils en termes de montages.

– “Pêche à la nymphe, la révolution française”par Jonathan White & Oscar Boatfield:

Le dernier né de ma collection. Le livre vient de sortir en février 2018. Cet ouvrage de 150 pages comprend de très belles photographies et s’avère  très intéressant si vous souhaitez vous spécialiser dans la pêche en nymphe, “à la française”.

Toutefois, je suis un peu plus circonspect quant aux modèles de nymphes présentés…

– “Le guide Sotheby’s de la pêche à la mouche pour la truite” (le livre du pêcheur: Proies, Equipement & Techniques) par Charles Jardine:

Tous les aspects de la pêche à la mouche sont passés en revue au fil des 284 pages de ce livre très complet écrit par Charles Jardine, un pêcheur très connu outre-Manche.

Lorsque ce livre est sorti en 1994, il a constitué ma référence durant quelques années. Aujourd’hui, il a un peu vieilli mais il n’en demeure pas moins intéressant.

– “La pêche à la mouche” par Jean Louis Pelletier chez Denoël (223 pages):

Jean Louis PELLETIER, était un ingénieur de formation, professeur au CNAM, journaliste halieutique et pêcheur à la mouche surdoué à mes yeux.

J’ai lu tous ses ouvrages, toujours très bien écrits. Ils sont pleins de bon sens terrien, simples et très techniques (et en même temps poétiques). Ils sont, pour moi, des références incontournables.

J’aurais tellement adoré avoir la possibilité de rencontrer Jean Louis PELLETIER de son vivant pour discuter avec lui de sa passion pour la pêche à la mouche noyée dont j’ai également fait ma spécialité.

A dévorer sans modération mais l’ouvrage n’est pas simple à trouver (à acheter d’occasion sur le net).

– “Fifty places to Fly Fishing before you die” par Chris Santella :

Ce livre de 222 pages est entièrement écrit en anglais. Il présente, de façon succincte, les 50 plus belles rivières dans le monde entier qu’il faudrait avoir pêchées avant de mourir.

A signaler, que l’auteur ne présente aucune rivière française… ce que je déplore fortement et qui ne me parait injuste !

Pour rêver, à moins d’être très riche et d’avoir beaucoup de temps devant soi…

Eric Le Rest.

Pêcher à la mouche tout simplement

Translate »