Prenez la température avant de pêcher à la mouche

La température de l’eau génère un impact immédiat sur l’activité des truites.

Elle représente donc un élément fondamental de votre stratégie de pêche.

Bien entendu, ce n’est le seul paramètre à prendre en compte avant de vous mettre en action :

  • les niveaux d’eau,
  • la pression atmosphérique,
  • la luminosité,
  • le degré d’hygrométrie,…
  • sont également des facteurs importants à intégrer.

Je vous conseille donc de débuter systématiquement vos parties de pêche par une prise de température de l’eau.

Pour ce faire, vous devez avoir sur vous, en permanence, un thermomètre. Il constitue, à mes yeux, un des plus importants outils de la panoplie du pêcheur.

Il faut que vous sachiez que :

  • La température de l’eau conditionne le métabolisme des poissons et donc leur alimentation sur des périodes plus ou moins fréquentes et plus ou moins longues.
  • La température optimale de l’eau pour les poissons se situe à 13°.  Vous devez donc privilégier les rivières dont le spectre de température de l’eau se situe entre 10° au minimum et 16° au maximum.
  • En dehors de cette amplitude, l’activité des poissons devient beaucoup plus réduite et aléatoire.

Le caractère précoce ou tardif d’une rivière est directement lié à cet aspect variations des températures:

  • Certaines rivière présentent une activité soutenue de leurs poissons en tout début de saison (elle sont considérées comme précoces) à cause des températures relativement élevées de leurs eaux.
  • D’autres se réveillent beaucoup plus tardivement (en mai / juin) car leurs eaux sont beaucoup trop froides à l’ouverture. Elles sont donc considérées comme tardives.

Bien entendu, la température de l’air conditionne celle de l’eau.

La première varie considérablement au cours de la journée (entre la nuit et le jour mais également entre le matin et l’après midi, comme c’est très souvent le cas au printemps).

La deuxième enregistre également des variations moins importantes mais significatives et impactantes sur le comportement de nos partenaires

Comme je vous le précisais plus haut, n’hésitez surtout pas à sortir votre thermomètre au début de chaque partie de pêche (peu de pêcheurs le font).

Ainsi, vous disposerez de très précieuses indications et explications sur le comportement futur des poissons objet de votre quête.

Eric Le Rest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *